http://www.editions-verdier.fr/v3/auteur-tawada.html 

 

####

5.4.2013 -7.4.2014 Festival Frontières (Boder Festival) in Thionville, France

######

http://escaledulivre.com/index.php/edition-2012/programme/grands-debats-entretiens/13-auteur/89-tawada-yoko.html

http://www.liberation.fr/livres/01012395998-sens-dessus-dessous

http://www.lemonde.fr/livres/article/2012/03/15/yoko-tawada-une-tokyoite-a-berlin_1669345_3260.html

http://www.editions-verdier.fr/v3/oeuvre-journaldesjourstremblants.html

Yoko Tawada invitée par Bernard Banoun – dans le cadre du programme “Ecrivains en résidence à la Sorbonne”, 5 au 31 mars 2012

  • Jeudi 8 mars /// 14h – 17h30 Colloque « Yoko Tawada et la culture française »  Goethe-Institut  (en Allemand) http://www.goethe.de/ins/fr/par/ver/fr8886701v.htm
  • Vendredi 9 mars /// 9h – 17h Colloque « Yoko Tawada et la culture française »
    Centre Malesherbes Paris Sorbonne – Amphithéâtre 122 – 108 bd Malesherbes – 75017 Paris (en Allemand) http://www.goethe.de/ins/fr/par/ver/fr8886701v.htm
  • -­‐  JEUDI 8 MARS, 18 h 30 à 20 h00, Goethe Institut: conversation entre Yoko Tawada et Philippe Forest (avectraduction allemand-­‐français et français-­‐allemand)
  • -­‐  SAMEDI 10 MARS 15 h 00, rencontre entre Yoko Tawada, Ryoko Sekuguchi et Chihiro Minato (avec traduction allemand-­‐français et japonais-­‐français), bibliothèque Faidherbe, 18 rue Faidherbe, 75011 PARIS
  • -­‐  MERCREDI 14 MARS, 17 h 00, Centre Malesherbes, amphi 122, Leçon de poétique par Yoko Tawada (en allemand „Brecht/Puccini : Die Moderne übersetzt“, suivie d’un discussion. Présentation et modération,Jean-­‐Marie Valentin, Bernard Banoun. En partenariat avec l’association Les Amis du Roi des Aulnes.
  • -­‐ VENDREDI 16 MARS, 16 h 00 rencontre entre Kenzaburo Oe, Folent Guénard et Yoko Tawada. Salon du Livre. (avec traduction)
  • – VENDREDI 16 MARS, 19 h 00 lectures “Tokyo-Berlin, Berlin-Tokyo” Salon du Livre.
  • -­‐ DIMANCHE 18 MARS, 15 h 00 recontre avec Bernard Banoun (et Michel Deguy?), Salon du Livre
  • MERCREDI 21 MARS, 19 h 00 LA Cédille 33, rue des Volontaires – 75015 Paris Tel/Fax: 01 45 67 67 40

######

Dans le cadre du programme d’écrivains en résidence à la Sorbonne, 5.-31. März 2012

Rencontre internationale

Yoko Tawada und die französische Literatur und Kultur

Donnerstag 8. März 2012 – 14.00-20.00

Goethe-Institut Paris

############

Journal des jours tremblants après Fukushima

Dans le cadre de l’Escale du Livre

Table ronde
samedi 31/03/2012 14h & 16h
Escale du Livre, Quartier Ste Croix Bordeaux
Français et allemand, avec traduction
Entrée libre
+33 5 56484267

Lettres japonaises

Avec Michaël Ferrier et Florent Chavouet

Samedi 31 mars, 14h00 Salle de l’Atelier


[ Rencontre littéraire ]

Berlin : matière littéraire

Avec Jean-Yves Cendrey, Bernard Thomasson et Alban Lefranc

Samedi 31 mars, 16h00 Salle de l’Atelier

http://escaledulivre.com/index.php/edition-2012/programme/grands-debats-entretiens/13-auteur/89-tawada-yoko.html
———————————————-

Études germaniques – N°3/2010

L’oreiller occidental-oriental de Yoko Tawada

http://www.klincksieck.com/livre/?GCOI=22520100340230&fa=sommaire

INÉDIT
Yoko TAWADA - Europa und Mehrsprachigkeit
ARTICLES
Bernard BANOUN – Notes sur l’oreiller occidental-oriental de Yoko Tawada
De la langue
Cécile SAKAI – Tawada Yôko et le mystère de l’écriture
Miho MATSUNAGA – Zum Konzept eines « automatischen » Schreibens bei Yoko Tawada
Birgit MAIER-KATKIN – Über Polyglotte und Mitteilbarkeit : Yoko Tawada im benjaminischen Kontext der Sprache
De la traduction
Julia GENZ – Yoko Tawadas Poetik des Übersetzens am Beispiel von Überseezungen
Livia MONNET – L’arcade de la littéralité ou la profondeur de l’immédiat. Poétique des surfaces et traduction dans Überseezungen de Yoko Tawada
Yun-Young CHOI - Übersetzung der Wörtlichkeit. Einige Probleme der Übersetzung und des Schreibens bei Tawada
Yumiko SAITO – Une tentative de double traduction. Analyse du Voyage à Bordeaux (Schwager in Bordeaux) de Yoko Tawada
Bettina BRANDT et Désirée SCHYNS - Neu vernetzt : Yoko Tawadas « Bioskoop der Nacht » auf Niederländisch
Écriture et intermédialité
Hansjörg BAY - « Eyes wide shut ». Mediale Übersetzungen in Yoko Tawadas Das nackte Auge
Suzuko MOUSEL KNOTT – Yoko Tawada und das « F-Word » : Intertextuelle und intermediale Prozesse des Romans Ein Gast im feministischen Diskurs
Weltliteratur
Christine IVANOVIC – Objekt O/Œû ? Beckett, Kleist, Tawada
Monika SCHMITZ-EMANS - Rausch und Rauschen. Yoko Tawada tanzt mit Thomas de Quincey
Daniel MEDIN – The Woman Who Disappeared : Traces of Kafka in Yoko Tawada’s Das nackte Auge
Géopoétiques
Dennitza GABRAKOVA – « A Hole in the Continent » : The Geopoetics East/West of Tawada Yōko
Shigemi NAKAGAWA – Ein Europa der Verführung : Über Schwager in Bordeaux
Doug SLAYMAKER – Travelling Optics in Yoko Tawada
Maria MAYR – Pulverschrift Berlin im löchrigen Europa
NOTE ET DOCUMENT
Catherine KRAHMER - Ästhetik und Nation
BIBLIOGRAPHIE CRITIQUE

http://www.editions-verdier.fr/v3/auteur-tawada-5.html

Le Voyage à Bordeaux

Romancière japonaise écrivant alternativement en allemand et en japonais, sans jamais se traduire elle-même d’une langue à l’autre, Yoko Tawada ne cesse de traquer le mystère de la différence des langues et des civilisations, dans un va-et-vient constant entre Orient et Occident.
Dans ce nouveau roman, elle s’invente un double, Yuna, Japonaise venue comme elle étudier en Allemagne et résidant à Hambourg. Yuna souhaite changer d’horizon : son amie Renée lui propose de se rendre à Bordeaux pour y apprendre le français en logeant dans la maison laissée vacante par son beau-frère, Maurice. Accueillie par celui-ci, Yuna découvre Bordeaux, mais parcourt surtout au fil des pages le labyrinthe de ses souvenirs faits de multiples rencontres, d’amitiés durables ou éphémères. Sur son carnet, les idéogrammes de sa langue maternelle lui servent encore de fragile aide-mémoire.
À la Piscine Judaïque de Bordeaux, Yuna perdra le dictionnaire allemand-français qu’elle avait emporté avec elle, emblème des repères incertains qui permettent le passage d’un monde à l’autre. Car ce voyage est pour l’héroïne un itinéraire initiatique, une mise à l’épreuve, et pour Yoko Tawada une manière de renouveler et de subvertir la tradition du roman d’apprentissage.

Le Voyage à Bordeaux
L’Œil nu
Train de nuit avec suspects
Opium pour Ovide
Narrateurs sans âmes

Médaille Goethe, 2005
Prix Tanizaki, 2005 (Train de nuit avec suspects)
Prix Adalbert-von-Chamisso, 1996
Prix Akutagawa, 1993
Prix des jeunes auteurs, décerné par la revue Gunzô, 1991

France 2010

2. Février – Paris

http://paris.aquitaine.fr/spip.php?page=paris

http://paris.aquitaine.fr/spip.php?article232

2011

http://bernard-banoun.webnode.fr/

ich computer CM 09

© Christine Montalbetti